Ce site est dédié à la mémoire d'Alain Daurat, décédé à l'âge de 37 ans le 25 juin 2010 



HOMMAGE A ALAIN - GROUPE DE TRAVAIL EN GEOMETRIE DISCRETE — GDR IM - A EU LIEU LES 19 et 20 OCTOBRE 2011, à Clermont-Ferrand  


Conjointement à l'événement annuel du GDR IM, les membres du comité d'organisation ont exprimé la volonté de lui associer une journée exceptionnelle en hommage à Alain Daurat.


La réunion annuelle 2011 du Groupe de Travail de Géométrie Discrète du GDR IM s'étendra sur deux jours – mercredi 19 et jeudi 20 octobre 2011  pour rendre hommage à Alain Daurat :

>  HOMMAGE DE MAURICE NIVAT
 
>  PRESENTATION


Hommage de Maurice NIVAT
OCT2011        GRD IM 2
OCT2011        GRD IM 1
http://isit.u-clermont1.fr/geodis2011/fr/hommage-a-alain-daurat



Alain avait passé son enfance à La Chaise-Dieu (Haute-Loire, Auvergne).
Ses études l'avaient mené à Lyon, Paris et Clermont-Ferrand (avec une petite escapade au CERT ONERA de Toulouse en tant que scientifique du contingent).
Sa carrière l'a conduit à Strasbourg et sa vie à Molsheim (Bas-Rhin, Alsace).
Alain était issu de l'Ecole Normale Supérieure de Cachan (ENS). Il fut agrégé en mathématiques.
Sa thèse de doctorat (2001) sur le thème de la Tomographie Discrète définit la Q-Convexité. Il a obtenu pour cette thèse le Prix de l'Association Française d'Informatique Théorique.
Depuis 2001, Alain était Maître de Conférences en Informatique à l'UFR de Mathématiques et Informatique de l'Université de Strasbourg.

Discours d'Adieu à Alain - Eglise des Jésuites de Molsheim, le mercredi 30 juin 2010 - Mohamed Tajine - UFR Mathématiques et Informatique de l'Université de Strasbourg


Alain DAURAT est né le 9 février 1973 au Puy-en-Velay en Auvergne.
Après des études exemplaires : l'Ecole Normale Supérieure de Cachan, l'agrégation en mathématiques, Alain a soutenu une thèse de doctorat en 2001 sur le thème de la Tomographie Discrète sous la direction de Maurice NIVAT. Il a obtenu pour cette thèse le Prix de l'Association Française d'Informatique Théorique qui récompense les meilleures thèses en Informatique Fondamentale au niveau national.
Après la soutenance de sa thèse, Alain a été recruté en 2001 comme Maître de Conférences en Informatique à l'UFR de Mathématiques et Informatique de l'Université de Strasbourg.
Il a rejoint le laboratoire LSIIT, plus particulièrement l'équipe Modèles, Images et Vision, au sein du thème de Géométrie Discrète, où il a impulsé une recherche très originale en Tomographie Discrète.
Alain était un enseignant très apprécié par ses étudiants pour ses qualités pédagogiques et humaines. Il était responsable de deux Masters. Il était également un chercheur brillant et très inventif, ayant à son actif de nombreuses publications scientifiques dans les meilleures revues internationales.
Ses activités de recherche ont eu un fort impact national et international, ce qui l'a amené à être désigné pour faire partie de comités de programme de plusieurs conférences internationales et développer des collaborations avec des chercheurs en Italie, en Hongrie et aux EtatsUnis.
Un avenir brillant et prometteur l'attendait. En effet, il était sur le point de soutenir son Habilitation à Diriger des Recherches, et il s'était vu attribuer un financement du programme ANR « Jeune Chercheur » avec notamment Etienne BAUDRIER pour un projet multidisciplinaire qui ouvrait le laboratoire à un domaine d'application à la biologie en relation avec la microscopie électronique.
La disparation d'Alain est une très grande perte pour notre laboratoire en particulier, et pour la communauté scientifique nationale et internationale en général.
Nous garderons le souvenir d'un collègue passionnant et passionné, de son sourire légendaire et de sa modestie, signe d'une personnalité profonde.
Personnellement, j'ai connu Alain au début de sa thèse à ClermontFerrand et j'ai suivi ses travaux de recherche lors des différents colloques et conférences internationaux dans notre domaine de recherche. Après la soutenance de sa thèse, j'ai fortement encouragé Alain à candidater sur un poste de Maître de Conférences à Strasbourg et à rejoindre le groupe de recherche en Géométrie Discrète dont je suis responsable.
Depuis son arrivée à Strasbourg nos rapports avec Alain ont évolué : de collègue, il est devenu un très grand ami, et nos petites familles respectives se fréquentaient régulièrement.
Il va de soi que la disparition brutale d'Alain nous a plongés moi et ma petite famille dans une grande tristesse et un grand désarroi.

Permettez moi, Mesdames, Messieurs de terminer ce petit mot par quelques vers profanes de deux
poètes soufis des 14ème et 19ème siècles, vers un peu remaniés pour la circonstance :

Sache que le monde tout entier est miroir,
dans chaque atome se trouvent cent soleils flamboyants.
Si tu fends le coeur d'une seule goutte d'eau,
il en émerge cent purs océans.
Si tu examines chaque grain de poussière,
mille Adam peuvent y être découverts...
Un univers est caché dans une graine de millet ;
tout est rassemblé dans le point du présent...
De chaque point de ce cercle sont tirées des milliers de formes.
Chaque point, dans sa rotation en cercle,
est tantôt un cercle, tantôt une circonférence qui tourne.
Mahmûd Shabestarî
Poète soufi, (XIVème siècle)

Sur l'océan de la lumière
Scintillait une petite braise brillante, comme un feu de joie ;
Vents, tempêtes et ouragans se sont acharnés pour l'éteindre,
Sur l'océan de la lumière
scintillera dans nos mémoire une petite braise éclatante ;
qui saisira ce grand secret : d'où vient le parfum de fleur ?
Safevtbeg BasagicRedzepacic
Poète soufi, (XIXème siècle)

Toutes mes pensés vont à Florine, Auxence, Agnès, Denis et à toutes la famille. Je leur souhaite beaucoup de courage.

Adieu, Très Cher Alain

Mohamed TAJINE

Témoignage de sa soeur - Abbaye de la Chaise-Dieu le 14 août 2010

Alain était mon frère jumeau.
Nous avons passé 18 ans ensemble et nous étions très proches. Nous étions dans les mêmes classes jusquà ce que ses études le conduisent à Lyon, puis à Paris où il est entré à l'Ecole Normale Supérieure.
Durant ses études il venait souvent me voir à Orlérans où il continuait à me soutenir.
Après son agrégation en mathématiques, nous avons eu la chance de revivre ensemble durant une année à Clermont-Ferrand lorsqu'il terminait sa thèse et avant d'être Maître de Conférences à Strasbourg.
Alain restait quelqu'un de simple, humble et abordable.
Lorsque j'avais besoin de lui il était là, il savait prendre le temps d'écouter, discuter et être disponible. C'était quelqu'un d'ouvert.
Toutes ces qualités se retrouvaient dans son milieu professionnel.
Je me souviens de toi enfant, à Arfeuille avec ta casquette et ton veston sur le vienx tracteur des parents, et des heures que tu passais à la maison à étudier les livres.
Adulte, lorsque tu revenais pour les vacances, tu reprenais tes habitudes avec ton cahier et ton crayon sur un coin de table à continuer tes recherches.
Il me manquera de toi toutes ces heures passées au téléphone, ton sourire, tes maladresses, et le regard que tu avais sur la vie.
Jusqu'au bout tu es resté toi-même, tu as voulu te battre contre la maladie, mais elle ne t'en a pas laissé le temps.
De la haut, protège ta famille, Florine, Auxence et la petite fille qui naitra en novembre.
Alain, repose en paix parmi les notres.

Agnès

Contribution au site :

Si vous avez des photos, des documents, ou simplement un témoignage concernant Alain, n'hésitez pas à me les communiquer.
Cliquez sur le bouton pour m'envoyer un message























































































































































































































Créez votre site web facilement avec TOWebDernière mise à jour : dimanche 4 décembre 2011